BP Libraire

Deux romans percutants : Ça raconte Sarah et Frère d'âme.

Par EMMANUEL MARDUEL, publié le lundi 17 décembre 2018 11:07 - Mis à jour le lundi 17 décembre 2018 11:07

Deux romans percutants : Ça raconte Sarah et Frère d'âme.

 

par Eugénie Clément

Ça raconte Sarah est le premier roman de Pauline Delabroy-Allard, une jeune autrice de trente ans, qui nous dépeint la passion amoureuse entre deux femmes. David Diop n'en est pas à son coup d'essai pour Frère d'âme, c'est son troisième roman.

Sarah, un des personnages principaux de Ça raconte Sarah, est envoutante, la narratrice dont on ne connaît pas le nom, se laisse séduire jusqu'à oublier son compagnon et son enfant. Elles s'attirent, se déchirent, s'embrassent et s'embrasent. Dans Frère d'âme Diop, c'est l'histoire de deux tirailleurs sénégalais enrôlés de force par l'armée française et qui sont en première ligne durant la première guerre mondiale. L'un décède, l'autre survit. La perte est profonde et intime, ponctué de remords.

 Dans le roman intense et poétique de Pauline Delabroy-Allard, les deux femmes se libèrent des préjugés sociaux et libèrent leurs corps, soumise à leur amour intense. Jusqu'à leur perte.

Alfa le héros de Diop s'éveille psychologiquement et intellectuellement parlant et développe son libre arbitre, il surpasse sa condition de soldat et ses traditions culturelles. D'une manière omnisciente et poétique, Alfa comprend mais cela ne suffira pas à le sauver.

Ça raconte Sarah est un très beau livre, poétique et émouvant, particulièrement prometteur pour la suite. Frère d'âme prend aux tripes, il est percutant, violent, magnifique et tragique, presque mystique. Les deux ouvrages visent directement le cœur.