BP Libraire

Deux romans , 2 univers très différents.

Par EMMANUEL MARDUEL, publié le lundi 17 décembre 2018 19:19 - Mis à jour le lundi 17 décembre 2018 19:47

Par Léna Bossan

 

« Le malheur du bas » - Inès Bayard

Résumé : Dans ce premier roman suffoquant, Inès Bayard dissèque la vie conjugale d'une jeune femme à travers son viol. Un récit remarquablement dérangeant.

Avis personnel : Ce roman très noir m’a profondément marqué par sa justesse, son écriture et son style.  C’est un roman très fort et qui gêne profondément. Le style de l’auteur est également très fluide et le fait qu’elle commence par la fin et que ensuite elle nous explique comment ça en est arrivé là est très bien mené. 

 

« L’ère des suspects » - Gilles Martin-Chauffier

Grasset

Parue le 16 aout 2018

Résumé : Dans la « Cité noire » de Versières, territoire oublié par la République, un adolescent d’origine maghrébine est retrouvé mort en bordure d’une voie de RER. La veille, il avait été poursuivi par un jeune gardien de la paix. Tout semble indiquer que ce dernier n’y est pour rien, mais qu’importe : les jeux sont faits. La police, la famille, les grands frères, la mairie, les avocats, la presse, les « consciences » – tous s’en mêlent, chacun y cherche son compte mais personne ne semble se préoccuper de l’essentiel : qui est le véritable coupable ?
De l’Élysée au ministère de l’Intérieur, d’un commissariat à une piscine de luxe en passant par la rédaction d’un magazine d’information, L’Ère des suspects nous conduit au cœur d’une société du mensonge et du faux-semblant où les « victimes » servent de dépouilles médiatiques aux tartuffes qui nous gouvernent.
Entre thriller politique et comédie du pouvoir, Gilles Martin-Chauffier signe ici son Bûcher des vanités à la française : un roman ambitieux sur les impostures de notre temps.

Avis personnel : Ce livre malgré le fait qu’il n’était pas bien long ma parut vraiment très long à lire. L’histoire traine en longueur, on ne voit pas trop ce que l’auteur veux nous faire passer comme message. Je n’ai pas vraiment apprécié ce livre à cause de sa lenteur et le fait qu’il ne ce passe vraiment pas grand-chose. La seule chose vraiment bien faite est la voix donnée à tous ses nombreux personnages.